Mordicus

Robert Delord vient de publier aux Belles Lettres le livre ci-contre intitulé Mordicus, mais avec un sous-titre qui correspond bien au contenu du livre : Ne perdons pas notre latin ! C’est un livre écrit à la première personne où le témoignage est très présent et souvent très savoureux mais qui défend le latin, peut-être mordicus, mais surtout avec des arguments qui portent.

Ce livre devrait être lu par tous les enseignants de LCA qui y trouveront d’abord des idées pour leur propre enseignement, mais aussi des arguments à opposer à des personnes réticentes, que ce soit des collègues ou des parents, mais surtout de bonnes raisons de se conforter dans leur choix. C’est aussi un livre qui peut être lu par un public large qui est quelquefois décontenancé par les soutiens réactionnaires des langues anciennes.

Ce qui rend ce livre attachant, c’est que l’on y découvre un enseignant de latin qui noue avec ses élèves une relation forte, exemplaire de ce que doit être la relation pédagogique et ceci du fait de la permanence du groupe de latinistes sur plusieurs années, du fait des voyages sur les terres de l’Antiquité (Italie mais aussi Espagne et à une époque Tunisie), du fait que les textes anciens confrontent à des sujets tels que la sexualité (et l’homosexualité) mais aussi le politique. Ces sujets restent d’actualité et les élèves de Robert Delord en discutent avec lui ce qui montre la relation de confiance qui s’est instaurée dans le groupe. Mais voyons les choses plus en détail.

Situation du latin

La première moitié du livre est consacré…


Lire l'article complet sur : La Question du latin (auteur : Philippe Cibois)

A propos Revue de presse

Avatar
Les articles signés "Revue de presse", et les photos qui y sont attachées, ne sont cités par "Arrête Ton Char" qu'au titre de revue de presse. Nous ne fournissons qu'un extrait et nous invitons à suivre le lien fourni pour aller les consulter sur leur plateforme d'origine, dont ne garantissons ni la qualité, ni le contenu.

Sur le même thème

Quand Gucci ré-écrit l’histoire du prêt-à-porter italien, avec l’Antiquité pour toile de fond

A lire sur Antiquipop : Manon Renault, “Quand Gucci ré-écrit l’histoire du prêt-à-porter italien, avec …

Laisser un commentaire

X