Accueil » Actualités des LCA » Pour une prononciation sans complexe, ne mettez pas tous vos « œ » dans le même panier…
Oedipe et le sphinx de Thèbes, anonyme, 470 avant JC, Kylix à figure rouge, Musée de Vatican (Rome) / source : Carole Raddato sur wikipedia

Pour une prononciation sans complexe, ne mettez pas tous vos « œ » dans le même panier…

Le site belge Lesoir.be publie un article de Michel Francard qui fait le point sur la prononciation du fameux œ :

Un « œ » à la grecque, l’autre à la latine

« Œdipe se prononce Édipe, pas Eudipe ! C’est du grec, Messieurs, comme œsophage ou œcuménique. » J’entends encore le titulaire de notre classe de rhétorique, soucieux d’éviter à ses ouailles tout barbarisme linguistique. De classe en classe, il répétait à l’envi ses mises en garde en matière de prononciation ou d’orthographe, avec une prédilection pour ces coquetteries dont la langue française est truffée.

La prononciation du digramme œ est du nombre. Remarquons au passage que les lettres o et e sont liées (« l’e dans l’o »), ce qui distingue ce œ de la simple juxtaposition oe que l’on rencontre dans moelle, moellon ou dans des noms propres d’origine étrangère comme Poe ou Voets. Cette ligature se retrouve dans le digramme æ qui apparaît dans quelques emprunts au latin, comme cæcum « première

Lire la suite de l’article : https://plus.lesoir.be/223320/article/2019-05-10/loeil-doedipe

A propos Revue de presse

Avatar
Les articles signés "Revue de presse", et les photos qui y sont attachées, ne sont cités par "Arrête Ton Char" qu'au titre de revue de presse. Nous ne fournissons qu'un extrait et nous invitons à suivre le lien fourni pour aller les consulter sur leur plateforme d'origine, dont ne garantissons ni la qualité, ni le contenu.

Sur le même thème

Annonce des lauréats du 1er Prix Littérature Jeunesse Antiquité (2020)

La voici avec trois mois de retard : la liste des lauréats du premier Prix …

Laisser un commentaire