Accueil » Articles avec le mot-clé : grammaire

Articles avec le mot-clé : grammaire

Quelques grammaires & manuels anciens à télécharger

Dans la rubrique “latin & grec” du site “Manuels Anciens”, quelques grammaires & manuels anciens à feuilleter et télécharger : Latin Gaillard, Cousteix, Grammaire du latin, Lycée (1992) Maquet, Roger, Petite Grammaire latine 6e, 5e (1900) Martin, Gaillard, Cousteix, Laliman, Latin seconde (1990) Morisset, Gason, Thomas, Baudiffier, Précis de grammaire des lettres latines (lycées, classes préparatoires, enseignement supérieur (1979, rééd. …

lire la suite »

Grammatici disiecti / Liste des grammairiens

Le carnet de recherche “Grammatici disiecti. Sources fragmentaires pour l’histoire de la grammaire latine” propose une liste à consulter d’urgence : l’ensemble des sources grammaticales latines conservées sous forme fragmentaire et comprises entre les siècles IIIᵉ av. J.-C. et Vᵉ ap. J.-C., avec l’indication des outils bibliographiques de référence et des éditions existantes. En savoir plus : http://gradis.hypotheses.org/

lire la suite »

Le Parisien / Nouvelles règles de grammaire : on y perd son latin

LE FAIT DU JOUR. Parents et enseignants découvrent, souvent surpris, les règles préconisées depuis la rentrée. Bienvenue au prédicat et au complément de phrase… Peut-on écrire « le plafond s’émiettent » ? On serait tenté de dire non, trois fois non. C’est désormais un peu moins clair. « On m’a expliqué en formation continue, en me citant cet exemple, qu’il …

lire la suite »

Robin Delisle / Grammaire ou psychologie de l’âme ?

Plus encore que nos expressions, nos choix grammaticaux trahissent nos pensées profondes. Comme cette simple affirmation ne saurait suffire à se démontrer elle-même nous avons pensé qu’un cas pratique, tiré de la littérature, illustrerait bien l’idée que nous émettons. Lire l’article de Robin Delisle sur le site, dont nous saluons le retour !- : le portique

lire la suite »

Le latin et l’ordre des mots – Le Figaro

C’est un étrange paradoxe que celui d’une nation qui n’a pas renoncé, du moins en apparence, à être le fer de lance du projet européen, et qui laisse dépérir la culture de sa jeunesse, en faisant reculer à un rythme inexorable les crédits de l’enseignement des langues anciennes, plus particulièrement du latin. La connaissance de cette langue dite morte, que …

lire la suite »