Accueil » Actualités » A la une d'ATC » Bilan et préconisations au Ministre, Jean-Michel Blanquer, pour le renouveau de l’enseignement des LCA

Bilan et préconisations au Ministre, Jean-Michel Blanquer, pour le renouveau de l’enseignement des LCA

L’association « Arrête Ton Char ! les Langues & Cultures de l’Antiquité aujourd’hui » présente ici les préconisations faites en audience au Ministre de l’Education Nationale, Jean-Michel Blanquer, le vendredi 21 juillet, en présence de Thierry Ledroit, conseiller, chargé des territoires et des politiques interministérielles.

Préambule

   Les langues anciennes arrivent aujourd’hui à la croisée des chemins. Certes la demande sociale d’un enseignement de LCA est toujours forte, mais le vivier de professeurs de Lettres Classiques qui sont censés les enseigner ne cesse de décroître et l’on ne peut plus compter sur lui pour répondre à la demande et pallier les départs en retraite. Les enseignants de Langues Anciennes doivent désormais se demander s’ils sont plus attachés à leur statut de professeur de Lettres Classiques ou au fait que les élèves puissent continuer à recevoir un enseignement de LCA.

   Une des propositions que nous faisons est de former correctement en langues anciennes les enseignants de Lettres Modernes de façon à ce qu’ils soient en mesure d’assurer l’enseignement du latin et/ou du grec ancien, là où aucun enseignant de Lettres Classiques n’est disponible. Il ne s’agit pas, bien sûr de transformer tous les profs de lettres modernes en profs lettres classiques ni non plus de changer les profs de lettres classiques en profs de lettres modernes, mais d’essayer de faire en sorte que des enseignements de qualité, en français-lettres comme en Langues Anciennes, puissent être offerts aux élèves par des professeurs en nombre suffisant et correctement formés.

   Ce projet audacieux, qui s’accompagne d’autres suggestions comme celle de proposer une initiation aux Langues et Cultures de l’Antiquité à tous les élèves de sixième ou de fonder une liaison CM2-6ème avec un travail approfondi sur l’étymologie et les racines grecques et latines, fait ainsi voler en éclat les accusations de conservatisme, de corporatisme et d’élitisme dont les enseignants de Lettres Classiques ont été accablés encore plus vivement ces deux dernières années.

   En effet, nous nous contentons depuis trop longtemps d’un statu quo qui ne fait que retarder l’inexorable démantèlement de nos disciplines. Nous devons avoir une vision à plus long terme si nous voulons maintenir autant que faire se peut l’enseignement des LCA aujourd’hui et le pérenniser dans le futur par la présence dans les programmes et textes officiels et par la continuation du recrutement.

   C’est peut-être là aussi l’occasion d’en finir une bonne fois pour toutes avec l’ancestrale querelle des Anciens et des Modernes et de participer à une nouvelle Renaissance des Humanités.

Robert Delord, pour l’association Arrête Ton Char

 

Bilan et préconisations pour le renouveau de l’enseignement des LCA

 

Synthèse des préconisations pour le renouveau de l’enseignement des LCA

 

Télécharger les documents au format pdf :

– Bilan et préconisations : ici

– Synthèse : ici

 

A propos Robert Delord

Enseignant - ex-formateur Lettres Classiques (Acad. Grenoble) Langues et Cultures de l'Antiquité / Lettres / TICE / Image / Education aux médias - Président de l'association "Arrête ton char !" - vice-président de l'Association Antiquité Avenir - ex-membre de l'équipe du projet Musagora (auteur et modérateur de la liste) - membre démissionnaire du CNIRE

Laisser un commentaire