Accueil » Actualités des LCA » Au Salon du livre, Hollande se compare à  Sisyphe

Au Salon du livre, Hollande se compare à  Sisyphe

Lu dans Le monde :

Le candidat socialiste a cité le personnage de la mythologie condamné à rouler indéfiniment son rocher sans parvenir au sommet de la colline.

Pendant que le candidat socialiste s’isole quelques instants avec les responsables du stand, les journalistes ‘débriefent’. Et commentent. Sisyphe ? L’allusion n’est-elle pas maladroite ? Ce personnage de la mythologie grecque est en effet surtout connu pour la punition à laquelle il a été condamnée après avoir défié Zeus : rouler un rocher en haut d’une colline dans un éternel recommencement, sans jamais parvenir durablement au sommet… A cinq semaines d’une élection présidentielle, il y a des destins plus enviables…
‘LE COMBAT POLITIQUE EST SANS FIN’
Cinq minutes après, et malgré le retard déjà pris sur son programme, François Hollande revient auprès des journalistes pour une explication de texte. Oui, il se compare au fils d’Eole et d’Enarété : ‘Sisyphe, c’est l’image de la persévérance et de la ténacité. Moi aussi, je porte mon rocher, sans cesse, et depuis longtemps déjà. Comme Sisyphe, celui qui fait campagne ne doit jamais relâcher, jamais croire que quelque chose est acquis. Même si je remporte l’élection présidentielle le 6 mai, il faudra continuer le combat. Continuer, encore continuer, le combat politique est sans fin.’

A propos Revue de presse

Avatar
Les articles signés "Revue de presse", et les photos qui y sont attachées, ne sont cités par "Arrête Ton Char" qu'au titre de revue de presse. Nous ne fournissons qu'un extrait et nous invitons à suivre le lien fourni pour aller les consulter sur leur plateforme d'origine, dont ne garantissons ni la qualité, ni le contenu.

Sur le même thème

A la recherche des traces de l’oralité dans l’œuvre d’Homère (1ᵉʳ partie)

Dans l’épopée homérique, certains traits formels peuvent être considérés comme de forts indices d’une culture …

Laisser un commentaire

X