La Toge et le Glaive / Publilius Syrus : auteur oublié, citations connues

Des auteurs latins, vous en connaissez : même si vous ne les avez jamais lus, les noms d’Horace, Ovide ou Virgile vous sont familiers. Il est pourtant un auteur latin dont vous n’avez sans doute jamais entendu parler… Et pourtant, vous le citez au cours de la conversation, sans même le savoir. Il se nomme Publilius Syrus (ou Publius Syrus), et il est à l’origine de nombreuses maximes qui, sous une forme plus ou moins fidèle, sont passées dans notre langage courant.

Contemporain de Cicéron, cet esclave syrien (d’où le nom de Syrus) est emmené en Italie où son maître, séduit par sa beauté et son esprit, lui fait donner une éducation soignée avant de l’affranchir. Dès lors, Syrus prend le cognonem de son maître, Publilius, et se consacre au théâtre. Plus précisément, il s’attelle à la composition de mimes, comédies burlesques très appréciées des Romains, qui lui valent un vif succès. Sa renommée gagne rapidement toute l’Italie, au point que Jules César le fait venir à Rome en 45 avant J.C., afin qu’il participe aux fêtes célébrant sa victoire sur l’armée de Pompée.

Lire la suite sur le blog “La Toge et le Glaive”

A propos Revue de presse

Avatar
Les articles signés "Revue de presse", et les photos qui y sont attachées, ne sont cités par "Arrête Ton Char" qu'au titre de revue de presse. Nous ne fournissons qu'un extrait et nous invitons à suivre le lien fourni pour aller les consulter sur leur plateforme d'origine, dont ne garantissons ni la qualité, ni le contenu.

Sur le même thème

Aux frontières des genres

Le thème fait l’objet d’un appel à contribution. Au croisement de plusieurs champs disciplinaires comme …

Laisser un commentaire