Nous avons besoin des Langues & Cultures de l’Antiquité : Nathalie Goulet

Arrête Ton Char ! a décidé de donner la parole à des personnalités du monde de la culture, des médias, de l’entreprise et de la politique qui souhaitent témoigner de l’importance des Langues et Cultures de l’Antiquité au XXIème siècle.

 

Vous trouvez que l’éducation coûte cher … Essayez l’ignorance 
Vers une éducation tweeter en 140 signes ???

IMG_7103Les Langues Anciennes dites mortes, Latin et Grec, sacrifiées sur l’autel de la modernité ou de la crise budgétaire ???
Dans les deux cas quelle erreur.
La culture n’est pas une donnée évaluable, ni à court terme ni en terme d’efficience.
La culture, celle qui permet de mieux appréhender la société, à la lumière de l’histoire des civilisations, n’est pas une variable d’ajustement, ce n’est même pas une option, c’est une base, un fondement de l’éducation “un must”.
Le reniement de ces fondements constitue un crime envers les générations futures mais aussi une insulte à celles qui nous ont précédés. Je pense à Jacqueline de Romilly, mais aussi plus près de nous au président François Mitterrand et à beaucoup de ses ministres et parlementaires : Maurice Faure, Jean Foyer père du droit de la famille…
Comment former l’esprit a minima ? Les déclinaisons et le raisonnement sont des mécanismes qui préparent et structurent la pensée.
Former des juristes, des historiens, les linguistes sans ces bases c’est en plus s’exposer à construire sur du sable et à l’appauvrissement de la langue française elle-même.
Mais de cela il n’en est pas question…
Des historiens, pourquoi faire à l’heure de Wikipedia ?
L’orthographe, pourquoi faire à l’heure des correcteurs d’orthographe ?
La maîtrise de la structure des phrases, pourquoi faire à l’heure de la pensée twitter en 140 signes ?
Des linguistes, pourquoi faire à l’heure de la mondialisation et de la traduction simultanée ?
Précisément parce que la dilution des valeurs, y compris de notre culture des Langues Anciennes, nous interdit la compréhension du monde qui nous entoure.
Comment comprendre la Tunisie sans “Carthago delenda est” ?
Comment comprendre le dialogue euro-méditerranée sans “Mare nostrum” ?
Comment comprendre la crise de la Grèce sans “Timeo Danaos et dona ferentes” ?

Alors je le dis avec force et énergie : je lutte pour le maintien des langues rares au programme des lycées et collèges et de ce point de vue pour un retour au statu quo ante 1968.
À défaut, quand il faudra évaluer l’ignorance des prochaines générations, le ministre n’aura plus pour sa défense que :
“Nemo auditur propriam turpitudinem allegans.”

Nathalie Goulet

Sénateur de l’Orne

Présidente de la commission d’enquête sur les réseaux jihadistes .

http://www.nathaliegoulet.fr

A propos Robert Delord

Robert Delord
Enseignant Lettres Classiques (Acad. Grenoble) Auteur - Conférencier : Antiquité et culture populaire Formateur (LCA / Lettres / Image / EMI / Pédagogie de projets / TICE et utilisation raisonnée du numérique / - Président de l'association et administrateur du site "Arrête ton char !" - Membre du comité d’organisation du Festival Européen Latin Grec

Sur le même thème

Der Altsprachliche Unterricht Latein/Griechisch: dossier sur César

La revue pédagogique allemande (payante) Der Altsprachliche Unterricht Latein/Griechisch publiait en 2008 un numéro sur …

Laisser un commentaire