Accueil » Actualités des LCA » Sciences & Avenir / Le secret de plomb des papyrus d’Herculanum
Lettres grecques. L'utilisation de la fluorescence à Rayons-X (ESFR) a permis de découvrir d'importantes concentrations de plomb dans l'encre des papyrus d'Herculanum, ce qui était inconnu.

Sciences & Avenir / Le secret de plomb des papyrus d’Herculanum

L’utilisation d’encre métallique a commencé dès l’Antiquité gréco-romaine et non depuis le Moyen-Âge. C’est ce que révèle l’analyse de deux fragments de papyrus d’Herculanum, la cité détruite lors de l’éruption du Vésuve.

IMAGERIE. Lancés depuis 2015 dans des travaux d’étude pour tenter de pénétrer au cœur des papyrus carbonisés retrouvés dans la villa des Papirii à Herculanum sans avoir à les dérouler, les scientifiques ont eu une immense surprise : celle de découvrir, grâce aux techniques d’imagerie à rayon X du Synchrotron (ESRF) de Grenoble, que la composition chimique de l’encre utilisée à l’époque contenait… des niveaux élevés d…

Lire l’article de Bernadette Arnaud sur sciencesetavenir.fr/archeo-paleo/

A propos Revue de presse

Avatar
Les articles signés "Revue de presse", et les photos qui y sont attachées, ne sont cités par "Arrête Ton Char" qu'au titre de revue de presse. Nous ne fournissons qu'un extrait et nous invitons à suivre le lien fourni pour aller les consulter sur leur plateforme d'origine, dont ne garantissons ni la qualité, ni le contenu.

Sur le même thème

A la recherche des traces de l’oralité dans l’œuvre d’Homère (1ᵉʳ partie)

Dans l’épopée homérique, certains traits formels peuvent être considérés comme de forts indices d’une culture …

Laisser un commentaire

X