Accueil » Actualités des LCA » The Petrified Muse / La mystérieuse épitaphe d’un homme pauvre à Tarragone

The Petrified Muse / La mystérieuse épitaphe d’un homme pauvre à Tarragone

The earlier (prose) inscription, on the right, reads as follows (CIL II ed. alt. 14/2, 1079 = RIT 218):

L(ucio) Fuficio Mevan(ia) Prisco
vet(erano) leg(ionis) VII G(eminae) F(elicis) et Flaminiae Melete
uxsori et Domitiae Saturninae adfini
Fuficia Germana lib(erta) h(eres) f(ecit).

For Lucius Fuficius Priscus of Mevania, veteran of the Legio VII Gemina Felix, and Flaminia Melete, his wife, and Domitia Saturnina, a relative: Fuficia Germana, freedwoman and heir, had this made.

The letters of this inscription for the Umbrian veteran Fuficius, his wife, and their acquaintance are neatly cut and would appear to date to the later first or the second century A. D., when the Legio VII Gemina, stationed in Spain, used the additional honorific epithet Felix.

Lire l’article de Peter Kruschwitz sur : https://thepetrifiedmuse.wordpress.com/2015/05/22/the-riddle-of-a-poor-mans-epitaph/

A propos Revue de presse

Avatar
Les articles signés "Revue de presse", et les photos qui y sont attachées, ne sont cités par "Arrête Ton Char" qu'au titre de revue de presse. Nous ne fournissons qu'un extrait et nous invitons à suivre le lien fourni pour aller les consulter sur leur plateforme d'origine, dont ne garantissons ni la qualité, ni le contenu.

Sur le même thème

Continuité pédagogique / Enseignement à distance en langues anciennes : on fait comment ?

Les ENT sont en rade, le site du CNED essaye au mieux de nous accompagner… …

Laisser un commentaire

X