Accueil » Actualités des LCA » The Petrified Muse / Odeur & sensualité dans les inscriptions

The Petrified Muse / Odeur & sensualité dans les inscriptions

Olfactoric sensations related to acts of reading are by no means exclusively caused by literary texts, however, and the Latin verse inscriptions offer several remarkable perspectives on the ancient landscape of fragrance (or ‘smellscape’, as some have put it), as the following choice of texts will show.

Already, on another occasion, I have introduced the famous epitaph inscribed on the monument of the Flavii at Cillium/Kasserine (Tunisia), where a passage of the inscribed poems – poems that comprise a grand total of 110 lines! – reads as follows: (CIL VIII 212=11300b = CLE 1552a and CIL VIII 213=11300c = CLE 1552b):

Lire l’article sur le blog “The Petrified Muse”

A propos Revue de presse

Avatar
Les articles signés "Revue de presse", et les photos qui y sont attachées, ne sont cités par "Arrête Ton Char" qu'au titre de revue de presse. Nous ne fournissons qu'un extrait et nous invitons à suivre le lien fourni pour aller les consulter sur leur plateforme d'origine, dont ne garantissons ni la qualité, ni le contenu.

Sur le même thème

Actualités de l’antiquité : 18 mai 2020

•  Les Résultats de l’admissibilité à l’agrégation externe de lettres classiques sont disponibles sur Publinet. …

Laisser un commentaire