Paranormal Antiquity, retour en Enfer : reconstitution de la fête des Lemuria

Descriptif du projet pédagogique

L´action en quelques mots :
 Dans le cadre du cours de langues anciennes et dans un but pédagogique, nous proposons à  l´ensemble des hellénistes et des latinistes un essai de reconstitution historique des Lemuria, fête religieuse, célébrée au cours de mois de mai à  Rome, et consistant à  empêcher les lémures (revenants) de revenir hanter le monde des vivants. Pour ce faire, chaque Pater Familias, dans sa maison, après s´être purifié les mains dans une eau courante, jetait derrière lui neuf fèves noires, censées satisfaire l´appétit des lémures.

Ainsi les élèves pourront non seulement se plonger au cœur de la vie quotidienne des Grecs, découvrir les us-et-coutumes de ce peuple, mais aussi goûter aux plaisirs de l´archéologie expérimentale. Ils pourront de plus mettre à  profit leurs talents de comédiens en jouant des adaptations théâtrales de récits mythologiques. Enfin, ce projet leur permettra de s´imprégner des langues gréco-latines et d´approfondir leurs connaissances lexicales.

Ce projet s´inscrit dans le cadre du programme de seconde, de première et de terminale (connaître la vie quotidienne des citoyens grecs et romains ainsi que la vie politique, la religion et le théâtre), ainsi que dans le projet pédagogique que nous nous sommes fixés lorsque nous avions mis en place le banquet grec en 2007, les Liberalia en 2008, les Dionysies en 2009, et les Floralies en 2010.

La reconstitution aura lieu le vendredi 20 avril à  partir de 13h et se composera de deux temps : la représentation théâtrale et le goûter.

Constat : Les élèves présentent davantage de motivation lorsqu´ils sont acteurs de leur apprentissage. De plus, l´enseignement des langues anciennes doit être renouvelé pour intéresser les élèves et pour garder des effectifs. Ainsi, en plus des points de grammaire et des traductions, les élèves doivent plonger dans la culture antique, ce que nous leur proposons grâce à  « l´archéologie expérimentale ». Enfin, un tel projet permet le rayonnement des langues anciennes au sein du lycée ainsi que dans les établissements environnants (publicité dans la presse, public constitué des familles et des latinistes / hellénistes de troisième susceptibles de poursuivre l´option en seconde).

Objectifs : Il s´agit, à  partir d´un projet original, d´apporter aux élèves une culture antique, de travailler la langue à  partir des textes grecs et/ou latins, de motiver notre public.

Descriptifs : A partir d´un cours sur le calendrier romain, les élèves ont fait des recherches sur les différentes fêtes et ont choisi de travailler plus en détails la fête des Lémuria. S´inspirant des projets de reconstitution réalisés lors des années précédentes (Dionysies, floralies, …), les élèves ont réfléchi au déroulement de cette représentation. Ils ont choisi des sujets historiques ou mythologiques, ont écrit en atelier différentes pièces et se sont lancés dans la confection de leurs costumes et des décors. Nous en sommes actuellement aux mises en scène, la reconstitution ayant lieu le vendredi 20 avril. La préparation s´est réalisée lors de certaines heures de cours, mais aussi et surtout sur le temps libre des élèves.

Éléments constitutifs : Dossier de présentation, quelques extraits des pièces, des fiches costumes, des vidéos de répétition, des photos de costume et décor.

Nombre d´élèves : latinistes / hellénistes de seconde, première et terminale.

Partenaire : Association Bagaconervio

Contenu du partenariat : présentation de costumes, d´éléments de la vie quotidienne. Perception de l´intérêt de l´archéologie expérimentale.

Effets obtenus sur les élèves : Durant la préparation (écriture des pièces, réalisation des décors et des costumes, recherches documentaires), les élèves se sont énormément investis. Les élèves moteurs des différents groupes ont jugé intéressant d´accéder autrement aux textes et à  la civilisation et se sont mis immédiatement au travail. Les élèves, peu motivés dans un premier temps par le projet, se sont ensuite pris au jeu. A deux mois de la représentation, les textes sont écrits, la majorité des décors et des costumes ont été réalisés, ce qui nous permet de commencer les répétitions. Les élèves, emportés par l´esprit de groupe, ont tous envie de faire au mieux. Par expérience (nous avons mis en place ce genre de représentation à  quatre reprises), les élèves sont pris, lors des dernières semaines précédant la représentation d´une émulation positive. Ils sont, enfin, heureux de partager ce moment et de tisser de nouveaux liens avec leurs camarades des niveaux niveaux (seconde, première, terminale). Ils en gardent un souvenir impérissable. Les terminales ne cessent de se remémorer la reconstitution de fête qui avait eu lieu alors qu´ils étaient en classe de seconde.

Difficultés : Un tel projet demande énormément d´investissement de la part des professeurs organisateurs et des élèves. Il faut également établir des règles précises d´organisation afin que les lycéens ne prennent pas ce projet comme une récréation et un moyen de ne pas faire cours mais bien comme un projet parallèle au cours. Enfin, la reconstitution demande d´importants moyens logistiques (salle pouvant contenir un large public et disposant d´une scène, des décors, une sono, des tables de buffet destinés à  accueillir le goûter, …) et humains (collègues volontaires pour surveiller les élèves, pour installer les décors, ranger et nettoyer la salle). Malheureusement sur ce dernier point, nous nous sentons bien souvent délaissées, livrées à  nous seules pour tout gérer.

Plus value ?

 

 

 

 

Cette action peut tout à  fait être transférable dans d´autres établissements dans la mesure où les professeurs ont le temps (à  peu près 80 heures de préparation) et les moyens matériels de s´investir et où le chef d´établissement soutient de tels projets. Nous pensons toutefois que les lycéens sont plus à  même de participer à  ce genre de reconstitution car ils ont davantage de maturité et d´autonomie de travail.

——

Ce projet faisait partie des 108 projets candidats à  l’élection du premier Prix Jacqueline de Romilly (avril 2012)

cliquer pour télécharger
08 – Diaporama Perséphone – par Coraline Richet, 1ère L
07 – Invitation et autorisation parents
06 – Invitation aux journalistes
05 – Dossier élèves Paranormal Antiquity
04 – Projet Psyché et Eros
03 – Pièce le mythe de Sisyphe
01 – Déroulement de la fête des Lemuria
00 – Descriptif du projet
00 – Dossier de candidature au 1er Prix Jacqueline de Romilly (février 2012)

A propos Robert Delord

Enseignant Lettres Classiques (Acad. Grenoble) Auteur - Conférencier - Formateur: Antiquité et culture populaire - Président de l'association "Arrête ton char !" - Membre du comité de pilotage du PNF LCA "les Rendez-vous de l'Antiquité" - Organisateur du Prix Littérature Jeunesse Antiquité - Organisateur du Salon du Livre Antiquité de Lyon

Une réaction

Laisser un commentaire

X